Accueil

Madagascar, un des pays les plus pauvres du monde...

Corrompu et affaibli par une situation politique instable depuis 2009, ses perspectives d'amélioration sont des plus entravées, avec une population fortement illettrée.

Dans les villages, souvent enclavés et donc peu approvisionnés, l’extrême difficulté de vie est flagrante, et appelle la plupart des touristes à exprimer, à travers leur comportement, la charité ou la pitié.

Cette bienveillance humanitaire, un accomplissement pour les uns, n’est cependant qu’un point de départ, un simple stimulus ; rien ne perdure en effet sans plan à long terme, qui impose une construction lente, et donc frustrante pour qui est avide d’immédiateté, de résultats flatteurs mais fallacieux. Cette immédiateté existe à Madagascar, mais dans l’état d’urgence permanent lié aux difficultés de vie, qui remet en cause la notion de pain quotidien.

C’est une gageure dans laquelle l’association Mada M’Iza s’est engagé depuis 2009, en phase avec les problématiques culturelles ; en concertation avec les populations, associations et autorités locales, elle mis au point un vaste programme jetant les bases d’un système autonome et transférable…